Hama Amadou, déchu de son titre de Député national par Arrêt n°04/CC/ME du 19 juin, son suppléant, M. Garba Hima  vient de faire sa rentrée à l’Assemblée nationale.

Hier mardi, à l’occasion de l’ouverture de la session budgétaire, M. Garba Hima, suppléant de Hama Amadou a pris sa place de député. A l’appel des députés présents par  la secrétaire parlementaire, le député Garba Hima a bel et bien répondu présent. Un véritable camouflet pour Hama Amadou.

Celui qui avait jusque-là, par  solidarité à son mentor, dit-on, refusé de le remplacer vient finalement d’occuper le siège de Hama Amadou rendant ainsi effective la déchéance du leader de Lumana Fa de son poste de député après son revers judiciaire.

D’aucuns disent que c’était une sage décision de Lumana pour faire justice à son militant malgré les conséquences de cet acte qui pourrait être interprété comme une faille du parti au cheval ailé. Pour le moment Lumana FA n’a rien dit sur l’acte de Garba Hima. Qui ne dit rien consent, dit-on. Comme quoi, le boycott des institutions n’est pas pour demain même si quelques-uns peuvent proférer un serment pour défier l’autorité de l’Etat.

Tiemogo Bizo

Niger Inter

GRATUIT
VOIR