Une opération de don de sang a été organisée le mardi 30 octobre 2018 à l’infirmerie de l’Université de Niamey. Intervenue à l’occasion de la célébration de la Journée des Nations Unies, cette opération a été l’occasion pour les étudiants et le personnel du Système des Nations Unies au Niger de fournir du sang au centre national de transfusion sanguine de Niamey.

La Journée des Nations Unies est célébrée le 24 octobre de chaque pour marquer l’entrée en vigueur de la charte de l’Organisation des Nations Unies. Etalée sur une semaine, cette célébration permet aux Systèmes des Nations Unies de faire le bilan de ce qu’ils font dans le monde et également de faire la célébration pour le personnel du système. « Cette année, nous avons choisi de faire le don de sang ici à l’Université de Niamey pour pouvoir collecter le maximum de sang et sauver des vies », a expliqué Mme Fatimata Bintou Djibo, Coordinatrice du Système des Nations Unies au Niger, car, poursuit-elle,  « donner du sang aujourd’hui, c’est une action humanitaire, ça permet de renflouer la banque de sang qui, très souvent, manque de sang pour sauver la vie de certaines personnes ».

D’habitude, cette opération se fait au sein du Système des Nations Unies. « Nous avons voulu l’élargir et nous avons pensé à l’Université de Niamey, à la jeunesse, qui pourrait contribuer favorablement à l’épanouissement et à sauver des vies de la population », a rappelé la coordinatrice du Système des Nations Unies. En effet, l’Université de Niamey regorge beaucoup de jeunes et en matière de transfusion sanguine, plus le donneur est jeune, plus on compte avoir un sang sain, expliquent les spécialistes. Mme Fatimata Bintou Djibo a ainsi saisi l’occasion pour remercier tous les étudiants, le secrétaire général du comité exécutif de l’Union des étudiants Nigériens à l’Université de Niamey (UENUN) et le personnel du Système des Nations Unies « qui ont voulu contribuer à cet acte pour permettre de collecter le maximum de sang », a-t-elle conclu.

Tout en remerciant la Coordinatrice du Système des Nations Unies d’avoir choisi le campus universitaire dans le cadre de la célébration de la Journée des Nations Unies, le secrétaire général de l’UENUN, Arifa Hassane, a indiqué que c’est un signal fort de célébrer cette journée à travers une activité humanitaire. L’Université de Niamey compte environ 21 000 étudiants, « notre challenge, c’est de pouvoir remplir au moins 1000 poches de sang pour sauver 1000 fois des vies », a-t-il déclaré, soulignant qu’être étudiant, c’est aussi la participation à la vie citoyenne, la participation à tout ce qui peut être sauvé dans notre pays.  « Notre contribution, au-delà d’être théorique doit aussi être pratique », a ajouté Arifa Hassane qui a souhaité que cette initiative puisse se perpétrer.

Au cours de la première journée, une centaine de poche de sang a été remplie et l’opération est prévue pour continuer jusqu’au samedi prochain.

Almoustapha Boubacar

Niger Inter

GRATUIT
VOIR