Le mardi 30 octobre dernier, à l’occasion de la commémoration de la semaine des Nations Unies, un cocktail a été offert au Grand Hôtel de Niamey. Cette festivité a regroupé des membres du gouvernement, des acteurs de la société civile, des membres du corps diplomatique et des travailleurs des Agences de l’ONU à Niamey. A cette occasion Madame Bintou Djibo, Coordonnateur Résident du système des Nations Unies a prononcé une importante allocution.

Parmi les officiels nigériens, étaient présents, entre autres, le ministre d’Etat chargé de l’intérieur, M. Bazoum Mohamed, le Directeur de Cabinet du président de la République, M. Ouhoumoudou Mahamadou et le ministre de la justice, M. Marou Amadou.

Madame Bintou Djibo a déclaré : «Cette commémoration est une tradition au Niger et est célébrée cette année en déférée. Elle représente un moment privilégié de communion entre la famille des Nations Unies, du gouvernement, et de nos partenaires qui œuvre tous les jours en faveur du développement. C’est également une journée de célébration pour le personnel  et de reconnaissance de leurs contributions aux idéaux de paix, de sécurité et de développement ».

Appréciant la gouvernance du Niger, elle a dit : « Permettez-moi de féliciter le gouvernement du Niger pour son engagement et les efforts inlassables fournis dans la transformation socio-culturelle de son économie à travers le Plan de Développement Economique et Social 2017-2021 (PDES) dont la mise en œuvre contribue à amorcer un début de changement vers le progrès. A cet effet, des avancées considérables ont été enregistrées dans les domaines de la sécurité, de la migration, des infrastructures, dans les domaines sociaux et de la consolidation de la paix. Cependant, des efforts soutenus dans les domaines de l’éducation notamment de la jeune fille, de la santé de la reproduction, de la sécurité alimentaire, de l’emploi des jeunes devraient contribuer à renforcer l’amélioration des indicateurs socioéconomiques gage d’une croissance économique inclusive et d’un développement harmonieux. »

Après avoir rappelé les récentes visites des hautes personnalités du système des Nations Unies au Niger, Madame Bintou Djibo a précisé : « Au Niger, l’appui du système des Nations unies s’inscrit dans le Plan Cadre de l’Aide au Développement (UNDAF) pour la période 2019-2021 aligné sur les priorités nationales déclinées dans le PDES.

A ce titre, je voudrais affirmer l’engagement du système des Nations  à soutenir le gouvernement du Niger pour une accélération de l’opérationnalisation du PDES et plus largement des Objectifs du Développement Durables (ODD). »

En parlant de la journée proprement dite de la célébration du système des Nations Unies, la coordinatrice Madame Bintou Djibo a déclaré en citant le Secrétaire Général des Nations Unies  Antonio Guterres : « La Journée des Nations Unies marque l’anniversaire de notre Charte fondatrice, texte historique qui incarne les espoirs, les rêves et les aspirations des « peuples des Nations Unies ».

Chaque jour, les femmes et les hommes qui servent l’Organisation s’attachent à donner à la Charte un sens concret. Malgré les difficultés et les obstacles, jamais nous ne baisserons les bras. L’extrême pauvreté recule, mais nous voyons croître les inégalités. Notre détermination commune reste et restera inébranlable car nous savons qu’en réduisant les inégalités, nous redonnons espoir, nous ouvrons de nouvelles perspectives et nous renforçons la paix partout dans le monde. Les changements climatiques vont plus vite que nous, mais nous ne baissons pas les bras, car nous savons que l’action climatique est la seule voie possible. Les droits de l’homme sont bafoués en bien des lieux. Mais nous ne baissons pas les bras, car nous savons que le respect des droits fondamentaux et de la dignité humaine est une condition indispensable à la paix. Les conflits se multiplient ; les gens souffrent. Mais nous ne baissons pas les bras car, nous savons que chaque homme, chaque femme, chaque enfant mérite de bien vivre, de vivre en paix. En cette Journée des Nations Unies, réaffirmons notre engagement.

À rétablir la confiance

À sauver notre planète

À ne laisser personne de côté.

À défendre la dignité de chacun et de tous, en tant que nations unies. »

Des attachantes affiches exposées pour la circonstance et un diaporama défilant la présence du système des Nations Unies au Niger ont agrémenté  ce cocktail mémorable pour les invités.

Abdoul Aziz Moussa

© NigerInter.com

Niger Inter

GRATUIT
VOIR