Le vendredi 7 décembre 2018, face à la presse, l’Office Central de Répression du Trafic Illicite de Stupéfiants (OCRTIS), a présenté une importante saisie de 110.000 comprimés de Tramadol (225mg) d’une valeur estimée à 18 millions de francs CFA.

Cette nième saisie a été opérée sur un groupe de malfrats composé de « six individus spécialisés dans le trafic international de drogue dont quatre de nationalité nigérienne et les deux autres de nationalité étrangère », a indiqué le porte-parole de police nationale, le capitaine Adili Toro.

C’est à bord d’un camion en provenance du Burkina Faso, transportant de la pomme de terre que la police a pu saisir une première quantité de 25.000 comprimés de Tramadol (225 mg).

La suite de l’enquête lui a permis aussi de saisir 85.000 comprimés de Tramadol (225mg) sur le même réseau des trafiquants dans la région d’Agadez.

Selon la police, ce réseau est principalement actif dans trois pays, à savoir le Burkina Faso, la Libye et le Niger.

A S

Niger Inter

GRATUIT
VOIR