Le 60ième Anniversaire de la République a été d’un éclat certain du point de vue des festivités qui eurent lieu en marge de sa célébration. Dès le lancement desdites festivités le 12 Décembre 2018 par le Premier Ministre Brigi Rafini, Zinder, la ville hôte, n’a eu de cesse de grouiller de monde et d’activités.

Des compétitions sportives et culturelles ont drainé beaucoup de jeunes nigériens issus de toutes les régions du pays. Eurent lieu, aussi, des célébrations d’anniversaires comme le 4ième Anniversaire du G5 Sahel, des foires comme celle organisée par le Haut Commissariat à l’Initiative 3N, des conférences comme celles tenues à l’Université Amadou Kouran Daga, des dons de matériel comme celui fait par l’ARCEP d’un Cybercafé équipé avec un abonnement d’un an à l’internet au profit de la Communauté Urbaine de Zinder, des excursions sur des sites historiques avec le Ministre du Tourisme, Ahmed Botto, des inaugurations de sièges comme celui d’AL IZZA et des visites guidées sur les nouvelles infrastructures réalisées au compte de Zinder Saboua par divers personnalités comme le Ministre d’Etat, Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuse, Bazoum Mohamed, à l’Aéroport International de Zinder.

Des personnalités étrangères de haut rang ont foulé le sol du Damagaram pour ne pas manquer l’évènement du 18 Décembre 2018. Celles-ci vont des Ministres comme celui de l’Intérieur Algérien, Noureddine Badoui aux chefs des missions diplomatiques au Niger, en passant par des grands chefs traditionnels du Nigéria. Etaient aussi présents, des Présidents des Institutions de la République comme celui de l’Assemblée National, Ousseini Tinni, des députés nationaux, des membres du Gouvernement et plusieurs autres personnalités nigériennes de haut rang.

Evidemment, le moment le plus marquant a été l’arrivée du Président Issoufou qui, après les honneurs militaires, a regagné la Tribune Officielle où l’attendaient déjà trois Chefs d’Etat étrangers : Faure Gnassingbé du Togo, Theodoro Obiang de Guinée Equatoriale et Muhammadu Buhari du Nigéria.

Après s’être salué avec ses hôtes, le Président de la République a procédé à la décoration de plusieurs personnalités. C’est après avoir accompli ce geste qu’il a ordonné le défilé militaire qui, incontestablement, a été, l’un des évènements les plus attendus de la célébration.

Ont été, ainsi, décorés, à la dignité de Grand officier dans l’ordre national du Niger, le Ministre Rhissa Ag Boula, Président du Comité d’Organisation d’Agadez Sokni ; au grade de Commandeur dans l’ordre national du Niger, Pr. Issoufou Katambé, Président du Comité d’organisation de Tahoua Sakola tout comme le feu Amadou Ousmane, journaliste écrivain ; au grade d’Officier dans l’ordre du mérite du Niger, Mme Laoual Kader Abou Zataka, inspectrice principale des douanes (cheffe de bureau de douane Niamey Route) ; au grade de chevalier dans l’ordre du mérite du Niger, Elhadj Hamissou Abdoua, promoteur de l’Entreprise NAFAMA de Zinder (qui a exécuté les travaux de rénovation de l’aéroport de Zinder) ; au grade d’Officiers dans l’ordre des palmes académiques du Niger, les comédiennes des troupes théâtrales de l’ORTN, Mme Nana Aichatou Garba dite Delou et Mme Hadiza Garba dite Sourougna ; au grade de chevalier dans l’ordre des palmes académiques du Niger, Mme Macky Aicha, réalisatrice et cinéaste ; enfin à la médaille de bronze de la Santé Publique du Niger, Mme Zouley Ouma Kaltoum, agent de santé à la Présidence de la République.

Le Professeur Issoufou Katambé, Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement et Président du Comité d’organisation de Tahoua Sakola, étant l’un des médaillés, a livré ses impressions à la presse : « Une décoration, quand on la donne, c’est toujours pour récompenser pour services rendus à la Nation. Par rapport à ça, je peux m’estimer heureux d’avoir servi la Nation. Et comme vous l’avez entendu, le Président de la République disait que c’est dans le cadre de Tahoua Sakola. Par conséquent, cette récompense je la partage avec l’ensemble des populations de Tahoua et plus particulièrement avec celles de la ville de Tahoua qui ont fait pratiquement du programme Tahoua Sakola le leur et ont activement contribué à sa réussite ».

Bassirou Baki Edir

Niger Inter

GRATUIT
VOIR