Dans le cadre des préparatifs du Sommet de l’Union Africaine en Juillet 2019 à Niamey,  une centaine d’Agents de Santé ont entamé une session de formation en secours d’urgences médico-chirurgicales, gynéco-obstétricales et pédiatriques, le jeudi 31 Janvier 2019 à l’Hôpital Général de Référence.  La session de formation est organisée par l’Agence de l’Union Africaine (UA 2019) en collaboration avec le Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage (FAFPA) et le Service d’Aide Médicale d’Urgence (SAMU). Elle sera sanctionnée par la délivrance à chaque Agent de Santé formé d’un Certificat qui sera agréé par l’Américain Heart Association  et la Fondation canadienne des Maladie du Cœur.

C’est Monsieur Anar Zakaria Ismaril, Directeur de Cabinet du Ministre de la Santé Publique, qui a présidé la cérémonie d’ouverture. C’était en présence du Secrétaire Général de l’Agence de l’Union Africaine Niger, Lieutenant-Colonel Mamoudou Amadou Bondabou, du Directeur Général du FAFPA, Monsieur Abdou Djerma Laouali, du Directeur du SAMU Niger, Dr Karadji Souleymane, des responsables de l’Hôpital Général de Référence de Niamey et de plusieurs autres invités.

Monsieur Anar Zakaria Ismaril a, d’abord, souligné toute l’importance de cette formation avant d’expliquer que « ce cours est destiné aux prestataires qui offrent des soins dans divers services d’urgence. Il permet de renforcer les compétences de base en réanimation tant pour les secouristes agissant seuls que pour les équipes de secours à l’intérieur et à l’extérieur du milieu hospitalier ».

Quant à Monsieur Abdou Djerma Laouali, Directeur Général du FAFPA, celui-ci a indiqué que « le Sommet de l’Union Africaine constitue un évènement historique pour notre pays, le FAFPA ne peut qu’apporter sa contribution à sa réussite ». Selon lui, ce sera plus de 4000 emplois permanents qui vont être créés par l’institution qu’il dirige grâce à une série de formations qu’elle est en train d’organiser dans divers domaines.

L’on se rappelle que le FAFPA a déjà organisé des formations au profit des agents de protocole, des professionnels des médias, du tourisme et de l’hôtellerie. Il entend étendre ces actions à l’endroit des prestataires des domaines des arts et des loisirs mais aussi au profit de nos FDS.

Il faut noter, qu’au-delà des activités de formation, dans le cadre des préparatifs  de la prochaine Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaines en Juillet 2019 à Niamey, plusieurs infrastructures sont en construction comme la Voie Express Aéroport Diori Hamani-Centre Ville, l’Hôtel Présidentiel, le Centre International de Conférences Mahatma Gandhi, etc.

Ce qui, selon toute vraisemblance, est entrain de pourvoir de nombreux emplois aux jeunes nigériens.

Bassirou Baki Edir

Niger Inter

GRATUIT
VOIR