L’Organisation pour la Promotion de l’Excellence (OPE) a organisé ce Jeudi 7 Mars 2019 à l’auditorium du Centre Culturel Américain (CCA) une conférence de presse dans le cadre du lancement de son projet FORHER. Le thème choisi cette année est « la valorisation de la beauté intellectuelle féminine ». Le projet FORHER de l’OPE a été initié avec l’AAFER (Appui à l’Autonomisation de Femmes et des Enfants des Zones Rurales) avec pour objectif la promotion de la culture de l’excellence chez les jeunes filles en milieu scolaire dont l’âge varie entre 20 à 25 ans. En choisissant comme thème « la Valorisation de la Beauté Intellectuelle Féminine », le projet FORHER veut souligner l’importance d’une éducation de qualité pour les filles au-delà de la beauté physique dont on a tendance à les auréoler.

Pour être en conformité avec cet objectif de beauté intellectuelle féminine, 32 jeunes filles ont été sélectionnées parmi les meilleures de leurs écoles reparties dans les 8 Régions que compte le Niger. Donc les 32 filles sélectionnées, appelées aussi « Miss Intellectuelles » sont autant de talents en mathématiques, littérature, technologies de l’information et de la communication mais aussi en entreprenariat. C’est ce que nous précisera le concours auquel elles ont étés conviées à participer le vendredi 8 Mars 2019, jour au cours duquel sera célébrée la « Journée Internationale de la Femme ». Organiser un tel concours pour les jeunes filles lycéennes nigériennes est, en ceci, fort à propos. A l’issue du concours, les lauréates recevront des formations en ligne, aux médias sociaux et en leadership.

La Directrice du Centre Culturel Américain (CCA), Cynthia Faby a, dans le discours qu’elle a prononcé dans le cadre du lancement du projet FORHER, souligné que « l’Ambassade des Etats-Unis appuie fermement cette initiative car, tout comme l’Organisation pour la Promotion de l’Excellence, nous pensons que les femmes jouent un rôle clé dans la société et méritent les mêmes chances que les hommes. En raison de l’importance de l’éducation, il est impératif de faire en sorte que tous les hommes et femmes réalisent leur plein potentiel et contribuent de manière productive à la société ». Cinthya Faby a terminé son allocution par ce slogan qui se dit très souvent à l’Ambassade Américaine, un slogan fort encourageant à l’endroit du Niger : « le Niger se lève, et nous sommes honorés d’être vos partenaires ».

La Présidente de l’OPE, Charifatou Moussa, dans son discours de lancement  du projet, a expliqué, quant à elle, que « l’OPE est une organisation créée par des jeunes nigériens en vue de promouvoir la culture de l’excellence en milieu scolaire. Elle entend créer le plus vaste réseau d’élites féminines possibles au Niger et en Afrique ». Charifatou Moussa a ensuite indiqué que l’OPE fait beaucoup d’activités de renforcement de capacité et de promotion du leadership des jeunes. Grâce au soutien de l’Ambassade des Etats-Unis, son organisation a formé plus de 100 jeunes filles à travers le Niger. Elle a enfin remercié tous les partenaires qui ont bien voulu accompagner l’OPE dans le cadre de l’organisation de ce concours de Miss Intellect.

Prenant la parole à son tour, la Chargée de Programme Jeunesse de l’UNFPA, Isabelle Vancutsem, a, en substance, souligné que « L’UNFPA a pour objectif de permettre l’accès universel à la santé reproductive aux jeunes et aux femmes… Elle permet donc aux jeunes et aux femmes d’exercer leur droit en matière de santé. Pour exercer ses droits en matière de santé, il faut, bien sûr, les connaître. Pour les connaître et les exercer, le premier moyen est l’éducation… Au Niger seulement 30% des femmes ont accès à l’éducation… Donc, l’initiative FORHER est une excellente initiative  à laquelle l’UNFPA ne peut qu’apporter son soutien ».

Bassirou Baki Edir

 

Niger Inter

GRATUIT
VOIR