La 35ème Session Ordinaire du Conseil exécutif de l’Union africaine (UA) s’est ouverte ce jeudi 4 juillet 2019 à Niamey. Cette session se tient en prélude du 12ème Sommet extraordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement et de la première réunion semestrielle de coordination entre l’UA et les Communautés économiques régionales, respectivement pour le 7 et 8 juillet.

Plusieurs points sont inscrits à l’ordre du jour de cette session dont la cérémonie d’ouverture a été présidée par le président du Conseil exécutif en présence du président de la Commission de l’UA, des ministres des Affaires étrangères et leurs homologues en charge du Commerce et des Finances de l’UA.

L’ordre du jour des réunions de cette 35ème Session Ordinaire du Conseil exécutif qui durera deux jours, contient entre autres, l’approbation de la nouvelle structure de l’UA basée sur la feuille de route du processus continu de la réforme institutionnelle ; l’approbation du budget de l’année 2020, considéré comme le premier budget du nouveau cycle de budget de cadre tripartite 2020-22 ;  atteindre un consensus sur la question des contributions du fonds pour la paix, selon le principe des solutions africaines pour les problèmes africains ; et la gestion des partenariats.

« Je compte sur votre soutien habituel pour atteindre des résultats concrets sur tous les niveaux, en s’armant de patience et de persistance pour poursuivre le travail assidu et progresser ensemble », a déclaré le président du Conseil exécutif de l’UA, le ministre Egyptien des Affaires étrangères, Sameh Shoukry, dans son discours d’ouverture.

De son côté, le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat, a tenu à renouveler son engagement personnel et la disponibilité de l’ensemble des services de la Commission « à œuvrer de concert avec les autres organes, notamment votre Conseil en vue de la poursuite de notre action commune visant de mettre en œuvre les orientations de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement », a-t-il indiqué. Dans cette perspective, poursuit-il, «notre action commune dans un esprit de franche collaboration et de complémentarité sera gage d’un succès collectif dans la réalisation de l’Afrique que nous voulons », a-t-ajouté.

Pour le ministre Nigérien des Affaires étrangères, de la Coopération, de l’Intégration africaine et des Nigériens à l’extérieur, Kalla Ankouraou, « cette 35ème Session Ordinaire du Conseil exécutif se tient à un moment où notre Union entame sa mutation à travers un vaste programme de réformes institutionnelles voulu par nos Chefs d’Etat et de Gouvernement lors du Sommet de Kigali de juillet 2016 et concrétisé par l’adoption du rapport du Président Paul Kagamé, Champion de la réforme de l’Union africaine, en janvier 2017 ».

Tout en saluant la présence des ministres en charge du Commerce et des Finances à la présente Session du Conseil exécutif de l’UA « dont la contribution assurera une amélioration de la qualité des délibérations et une plus grande pertinence des décisions du Conseil, le ministre Kalla Ankouraou a remercié toutes les délégations pour leur soutien constant, tout au long de la préparation des différents événements qu’accueille le Niger du 4 au 8 juillet 2019.

Abdoul Aziz Moussa

Niger Inter

GRATUIT
VOIR