Le lundi 22 juillet 2019, la Salle de Conférence de l’Hôtel Ténéré de Niamey a servi de cadre aux assises de la troisième Rencontre Nationale de mise en œuvre des Chantiers Nationaux et d’Evaluation à mi-parcours du Projet ‘’la Voix des Jeunes du Sahel- Phase 2’’. 

30 jeunes gens (15 filles, 15 garçons) issus des régions d’intervention du projet, 2 de la diaspora (1fille, 1 garçon) et 15 cadres des ministères et institutions impliqués dans sa mise en œuvre depuis sa première phase, participent à ce conclave qui va durer 3 jours.

La rencontre a, en outre, enregistré la présence du Conseiller Spécial du Président de la République, Responsable de la Cellule Jeunesse et Sports, du Chef de la Coopération de la Délégation de l’Union Européenne au Niger et de nombreuses autres personnalités de marque.

Pour Evariste METUOLE DABIRE, Chef de Projet de’’ la Voix des Jeunes du Sahel’’, « cette rencontre a 2 principaux objectifs dont le premier est de pouvoir faciliter l’intégration des organisations de jeunesse dans la mise en œuvre des chantiers prioritaires qui ont été ouverts par le Gouvernement au Niger. De ces chantiers prioritaires nous avons l’éducation et la formation professionnelle, nous avons également les opportunités économiques où l’accent à mettre porte sur l’entreprenariat agricole des jeunes et enfin nous avons la thématique paix et sécurité. Quant au second objectif de la rencontre, celui-ci nous permettra d’évaluer à mi-parcours le projet qui est bien entendu à sa seconde phase et qui est déjà à 12 mois de sa fin ».

En prononçant le discours d’ouverture, le Directeur de Cabinet du Ministre de la Jeunesse et des Sports s’est, de son côté, d’abord félicité du privilège qui lui a été accordé de présider le lancement des travaux de la rencontre et s’est dit aussi satisfait de constater la présence des représentants des principaux ministères et institutions publiques en charge des questions liées à la jeunesse.

« Votre dévouement et votre professionnalisme me réjouissent particulièrement. Ils constituent un signe de votre bonne volonté ainsi que de votre engagement sans faille à œuvrer aux côtés de la jeunesse nigérienne dans le développement d’approches innovantes », a-t-il souligné avant de rappeler qu’en septembre 2018 déjà, « nous avions eu le privilège de présider la cérémonie consacrant le lancement de la deuxième phase de cet important projet, dont l’ambition est de créer des passerelles entre la jeunesse de notre pays et les autorités, administratives comme coutumières, aux niveaux local, national et sous régional, afin d’aboutir à une lecture consensuelle des problématiques liées à la jeunesse, mais surtout pour apporter des solutions concertées à ces problématiques-là ».

Selon le Directeur de Cabinet du Ministre de la Jeunesse et des Sports, « le Gouvernement travaille étroitement avec les jeunes. Les organisations de jeunesse sont nos partenaires de tous les jours. Aussi, toutes les réflexions et pratiques que nous partageons régulièrement avec elles, servent à enrichir les discussions sur l’émergence de politiques publiques nationales et régionales adaptées pour la jeunesse du Sahel. C’est dans ce sens que nous avons appuyé l’élaboration de la Stratégie intégrée Jeunesse assortie de son plan d’action dont la validation technique a eu lieu à Ouagadougou du 23 au 25 Avril 2019. Nous pouvons donc affirmer sans risque de nous tromper que ces cadres de dialogue ont prouvé leur utilité pour nos pays ».

Mettant fin à son discours, il n’a pas manqué d’adresser les vifs remerciements du Gouvernement à l’Union Européenne et au Royaume du Danemark pour le soutien constant qu’ils apportent à la jeunesse nigérienne et au Centre pour le Dialogue Humanitaire pour l’aide et l’appui qu’il ne cesse d’apporter au Niger depuis des années.

Cofinancé par l’Union Européenne à travers le Fonds Fiduciaire d’Urgence pour l’Afrique et par le Royaume du Danemark, le présent Projet ‘’la Voix des Jeunes du Sahel’’ est mis en œuvre par le Centre pour le Dialogue Humanitaire (HD), une organisation de diplomatie privée basée en Suisse et fondée sur les principes d’humanité, d’impartialité et d’indépendance.

Depuis plus de 20 ans, HD soutient des accords de paix dans le monde entier. Cette organisation s’est également donnée la mission d’aider à la prévention des conflits armés par le biais du dialogue et de la médiation.

Bassirou Baki

Niger Inter

GRATUIT
VOIR