Les militantes et militants du PNDS de Zinder ont accueilli dans une très grande ferveur, le 10  août dernier, le président du CEN du PNDS, BAZOUM  Mohamed.   C’est une mobilisation exceptionnelle à faire pâlir tous  les adversaires politiques et qui à plus d’un titre annonce ce que donneront les futures consultations électorales dans la région. Des rencontres avec des militants qui viennent de mettre à nu la médisance et les prétentions populistes de certains opposants rattrapés par leurs propres contradictions.

 En effet grâce à la vision du président ISSOUFOU  et le programme de la renaissance acte 1 et 2,  la région de Zinder est devenue un pôle de développement avec un désenclavement accéléré vers le sud et le nord à l’image du tronçon de l’axe Zinder-Tanout.  Le marché dolé a été rénové et offre un cadre propice à l’activité commerciale en toute sécurité pour la  population de la capitale du damagaram.

 C’est un euphémisme que de dire Zinder SABOUA a  transformé la capitale régionale.  A Zinder comme dans les autres régions,  le président Issoufou a transformé le NIGER  car il l’a bâti. C’est aussi ce que les damagarawa ont voulu dire au président BAZOUM  qui l’a compris et inscrit  son action dans la continuité.

Il faut que Zinder et que l’ensemble des nigériens se rassurent que pour le président BAZOUM et le PNDS,  il s’agit de continuer l’œuvre colossale entreprise par le président Issoufou qui fait la fierté de tous les militantes et militants du parti rose. Bazoum et le parti doivent gagner ce pari. Le pari du changement dans la continuité.

Certains opposants font déjà un procès d’intention au président Bazoum d’être en campagne y compris ceux qui sont réellement en campagne permanente toute l’année. Si rendre visite aux structures du parti et par ricochet aux militants du parti serait une violation du code électoral, il y a des opposants qui l’ont violé plus de 1000 fois.

Mais le président et les militants du PNDS-Tarayya ont pleine conscience de la manœuvre des populistes d’en face qui se résume comme suit : ‘’faites ce que nous disons mais ne faites pas ce que nous faisons’’. Très malheureusement ceux qui sont dans cette posture sont plutôt désarçonnés par la mobilisation des militants du PNDS autour de leur leader charismatique et bien aimé.

N’est-ce pas les mêmes prétentieux qui racontaient récemment à tout vent que le régime actuel et ses leaders sont impopulaires ? N’est-ce pas eux qui ont prétendu avoir tout le peuple avec eux comme s’il ne suffisait que d’être à l’opposition pour être populaire ? Non Messieurs ! Au PNDS nous savons que tout ce qui brille n’est par or. Nous savons surtout qu’en politique que l’opposition est un sacerdoce qu’il faut savoir assumer avec dignité et fairplay. Comme pour répondre aux récriminations de ses pourfendeurs  par anticipation, le président Bazoum a partout déclaré à l’endroit des militants qu’il est venu juste pour une visite de courtoisie et qu’il reviendrait avec le discours politique approprié au moment opportun.

Ces rencontres de Bazoum avec les militants dans la région de Zinder ont permis aux observateurs avertis d’identifier véritablement qui est le candidat favori aux élections de 2021. Cela n’a rien de surprenant au PNDS car ces hommes, hommes et enfants sont fiers du bilan du président Issoufou et également des qualités intrinsèques de leur candidat investi à savoir Bazoum Mohamed.

Tiemago Bizo

Niger Inter

GRATUIT
VOIR