L’Afrique du sud s’est illustrée ces derniers jours de la pire des manières à travers des actes xénophobes de son peuple sur des ressortissants africains vivants sur son territoire. Trois jours durant, des africains de plusieurs nationalités ont vécu l’enfer à Johannesburg et dans certaines villes sud africaines.

Munis d’armes à feu, des machettes et gourdins, les sud africains pourchassaient des ressortissants africains qu’ils assommaient des coups, tuant une dizaine de personnes et blessant gravement plusieurs dizaines autres. En plus, ils les ont volés. Ils ont pillé leurs magasins et brulé leurs véhicules.

Une barbarie sans précédent que rien, absolument rien ne peut justifier pour la simple et unique raison que ces ressortissants des pays africains résidant en Afrique du sud apportent une plus value dans l’économie de ce pays, car exerçant pour la plus part une activité dans un ou plusieurs domaines de la vie économique du pays.

Ces actes ignobles et barbares exercés par des sud africains sur leurs frères africains ont véritablement terni l’image de l’Afrique du sud et de tout son peuple aux yeux du monde entier. Et ce n’est pas la condamnation « verbale » de ces violences par le président Cyril Ramaphosa qui effacera cette honte mondiale sur le peuple sud africain.

Le monde entier a condamné de hautes voix cette barbarie. Le Nigéria qui compte le plus grand de victimes suite à ces violences a rappelé son ambassadeur. D’autres pays ont pris des mesures conservatoires en guise de protestation contre ces actes de violence.

Reste à l’Etat sud africain de rechercher les auteurs de cette barbarie et d’engager des procédures judiciaires à leur encontre. Ces assassins doivent subir la rigueur de la loi afin que des actes pareils ne puissent plus se reproduire dans le pays. Au président Cyril Ramaphosa de s’assumer en tant que chef de l’Etat. Tout il incombe également aux leaders africains d’agir pour amener les sud-africains à se ressaisir. Quelle honte !

Oumar Issoufa

Niger Inter

GRATUIT
VOIR