Le Président du PNDS Tarayya,  Mohamed Bazoum, s’est rendu dans le Département de Dogon Doutchi, ce weekend, pour rencontrer les populations locales et toucher du doigt les réalités qu’elles vivent au quotidien. Cette visite en profondeur dans l’Aréwa est une marque de considération de sa part pour les militants et sympathisants de la formation politique dont il est le porte-flambeau.

Sur de nombreuses artères et places importantes des localités traversées, la couleur prédominante, à cette occasion, est le rose, couleur du PNDS Tarayya. Partout où il marqua un temps d’arrêt, des slogans fusaient : « Sai Bazoum ! Sai Bazoum ! »

Ces slogans sont scandés dans une ambiance militant qui rappelle de grands jours de fête. Des jeunes gens, à pieds ou juchés sur des engins bruyants, brandissaient des fanions roses et des images géantes de Bazoum Mohamed Bazoum. « Sai Bazoum ! » ainsi scandé, est somme toute un cri synonyme de victoire au président du PNDS Tarayya aux futures élections présidentielles. « Sai Bazoum ! » ou, pour parler en français, « Il nous faut  Bazoum ! » est aussi l’appel des militants et sympathisants du PNDS Tarayya pour dire que le meilleur choix est, incontestablement, d’élire  Mohamed Bazoum comme Président de la République aux échéances électorales futures.

Les populations du Département de Doutchi, ont, visiblement, bien intégré ce principe et l’ont fait savoir au Président du PNDS Tarayya en lui réservant un accueil plus que chaleureux.

De Koakoaré à Dan Katsari en passant à Koaré Maïroua, Dogon Doutchi, Kouka Bakoye et Goubey, le vendredi 27 septembre 2019, le PNDS Tarayya a réalisé, sans aucun doute, une véritable démonstration de force.

Il a prouvé qu’il est, de loin, la plus grande force politique dans cette mythique région du Sud-ouest nigérien qu’est l’Aréwa.

Cette première étape de la visite de  Mohamed Bazoum  aux populations de cette région a, aussi, été marquée par un meeting géant à Dan Katsari, meeting au cours duquel, le Président du PNDS Tarayya a rendu un vibrant hommage à Narwa Badoché, un ressortissant local et qui se trouve être le promoteur de la très talentueuse et célèbre troupe Al Bichir de Thirozérine.

Il a mis à profit l’allocution qu’il a prononcée au cours du meeting pour attirer l’attention des militants et sympathisants du parti rose sur la nécessité de se faire enregistrer sur le fichier biométrique.

L’étape suivante de sa tournée en profondeur dans les villes et villages de l’Aréwa, est celle qui l’a conduit à Tagone, Birnin Lokoyo, Bagagi, Dogon Kirya et Matankari, le samedi 29 septembre 2019.

C’est avec une grande satisfaction que Bazoum Mohamed a constaté, par la très grande mobilisation des populations locales et l’adhésion de nouveaux militants, que le PNDS Tarayya est en train de devenir de plus en plus fort dans la région.

Ce qui l’a conduit, d’une manière pour le mieux décontractée, au cours du meeting qu’il a animé à Matankari, à faire un bref rappel historique du processus de création du parti rose et comment, de façon constante, ce dernier a pu se développer sur l’échiquier politique national jusqu’à conquérir le pouvoir et devenir, ainsi, le plus grand parti politique de notre pays.

 Mohamed Bazoum a mis à profit cette occasion qui lui est donnée pour rendre hommage à certains camarades comme Adamou Salma, ressortissant de la ville de Matankari et membre fondateur du PNDS Tarayya dont il s’est rappelé une maxime pour le moins anecdotique : « le PNDS Tarayya est un ensemble de rocs ; qui s’y frotte, s’y blessera certainement ! »

Une façon toute claire de dire que le parti rose est une formation politique dont la force repose sur sa constance intrinsèque à laquelle s’associent l’unité et la fermeté des militants.

Peu avant le meeting de Matankari, un autre s’est tenu à Dogon Kirya. Au cours de cette étape, le président du PNDS Tarayya a rendu des visites de courtoisie à certains chefs traditionnels tout comme il n’a pas manqué de le faire au cours de la première. L’on a vu l’Aréwa en transe en recevant le leader du parti rose. Ce qui augure une très belle perspective pour les échéances à venir. Cette visite prendra fin ce dimanche 29 septembre par un méga meeting à Kéché.

Bassirou Baki Edir

 

Niger Inter

GRATUIT
VOIR