Table Ronde de discussions et concertations sur les rôles et responsabilités des femmes et des organisations féminines dans la prévention de l’extrémisme violent et de la radicalisation au Niger

Niamey, 24-25 Septembre : Le Programme Partenariats pour la Paix (P4P) de l’Agence américaine pour le développement international (USAID), en collaboration avec la coordination nationale du Niger de la Plateforme des Femmes pour le G5 Sahel (PFF-G5S), la Coordination des ONGs et Associations Féminines (CONGAFEN) et le Réseau National des Femmes pour la Paix (RENAFEP), a organisé, sous le parrainage de Madame la Ministre de la Promotion de la Femme et de la Protection de l’Enfant, une table ronde sur les rôles et responsabilités des femmes et des organisations féminines dans de la prévention de l’extrémisme violent et de la radicalisation au Niger.

La rencontre a offert un espace de discussions et échanges d’analyse pertinente de la situation actuelle du phénomène de l’extrémisme violent au Niger afin d’en tirer des conclusions et des mesures approfondies sur les rôles et responsabilités que doivent jouer les femmes ainsi que l’engagement des organisations féminines au Niger. A cette table ronde, tenue dans la salle de Conférence de l’Hôtel Radisson Blu de Niamey, environ 30 participantes ont été mobilisés composées des femmes leaders membres actives des organisations féminines, des femmes universitaires et celles issues des zones affectées par le phénomène de l’extrémisme violent et ayant une expérience vécue à partager avec l’assistance.

Les échanges ont porté sur la problématique actuelle de l’extrémisme violent au Niger et surtout sur les rôles des femmes dans les groupes extrémistes violents et les rôles que les femmes et les organisations féminines peuvent jouer dans la prévention de la radicalisation. Cette table ronde a servi d’occasion pour lancer une dynamique de dialogue, de collaboration et de synergie au sein des organisations féminines. C’est ainsi que la prise en compte du genre est perçue comme un des piliers d’une réponse collective, coordonnée et pouvant être à la hauteur des enjeux et de la menace de l’extrémisme violent. C’est pourquoi, à la fin des échanges, les participantes se sont engagées à fédérer leurs efforts au tour des valeurs et idéaux de la plateforme des femmes pour le G5 Sahel dans sa vision régionale mais aussi pour davantage renforcer le partage de connaissances et d’informations en temps réel avec les leaders des femmes.

Niger Inter

GRATUIT
VOIR